ATELIER INTERNATIONAL VIRTUEL SUR la Crise de la Covid-19 en Afrique

Réponse Sociale et Microfinance 

WEBINAIRE des 14 et 15 janvier 2021, de 14h à 16h 30 GMT

sur la plateforme de visioconférence ZOOM.

Plus d'informations

Webinaire: Panel2

Webinaire: Panel1

Contexte et justification

Dès les premiers signes de la Covid-19 au Bénin, le Gouvernement de la République du Bénin, a pris des mesures pour renforcer sa résilience, non seulement à la crise sanitaire, mais également à la crise économique et sociale. Ces différentes mesures sont guidées par le choix stratégique du Chef de l’Etat de gérer autrement la crise au regard de la structuration de l’économie béninoise (essentiellement composée d’acteurs intervenant dans le secteur informel).

Au titre des principales mesures, nous notons la mise en place de Cordons sanitaires plutôt que d’un confinement général de la population, en vue d’éviter une paralysie totale des activités, l’octroi d’une subvention aux populations via des transferts monétaires sur leur téléphone mobile, le soutien pour un montant de 63,38 milliards de FCFA aux entreprises (prenant en compte des prêts à taux zéro), un appui de 4,98 milliards destiné aux artisans et à  ceux exerçant un petit métier, ainsi qu’une subvention de portée générale qui s’applique à tous les citoyens, notamment sur les tarifs de l’électricité et d’eau pour un montant de 5,76 milliards de FCFA, etc….

L’une des préoccupations du Président de la République du Bénin dans le contexte de cette pandémie concerne également la situation des petits producteurs agricoles. Cette préoccupation est d’autant plus fondée que le dernier rapport semestriel de la Banque mondiale consacré à la conjoncture économique de la région stipule qu’en raison de la pandémie de la Covid-19 (coronavirus), les pertes de production des pays d’Afrique subsaharienne risquent de se chiffrer entre 37 et 79 milliards de dollars en 2020.

A l’instar du Bénin, les Etats Africains et les autorités monétaires prennent conscience des situations qui se présentent à eux. A cet effet, des mesures sociales et économiques ont été prises pour atténuer les effets de cette pandémie sur leurs économies, la population en général et les couches les plus défavorisées en particulier.

Impactés différemment par la Covid-19 en fonction des régions, les services financiers de proximité de l’Afrique sont mis à contribution dans le dispositif de gestion de la crise. Dans ce cadre, les orientations stratégiques et opérationnelles tendent à privilégier la digitalisation intensive des moyens de paiement, qui est identifiée comme une réponse efficace à la crise sanitaire. A titre d’exemple, plusieurs gouvernements africains ont proposé des paiements de soutien, via l’infrastructure numérique et le réseau des institutions de microfinance, au profit des populations à faible revenu. Bien que les systèmes financiers inclusifs soient compris comme partie intégrante de la solution, il y a lieu de réfléchir sur comment adapter plus efficacement leurs interventions.

Au-delà des initiatives prises par les pays africains, une question demeure toujours posée. Quelles sont les meilleures approches à retenir pour que l’Afrique puisse résister à la crise économique, financière et sociale du fait de la Covid-19 ?

PANEL 1

Mesures prises par les Etats africains pour atténuer les risques sociaux et économiques liés à la COVID-19

Modératrice : Madame Véronique Tognifodé, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance du Bénin

Panélistes

  1. Monsieur Abdoulaye Bio Tchané, Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement du Bénin
  1. Madame Vera Songwe, Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies et Secrétaire Exécutive de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA)
  1. Madame Noura Hamladji, Administratrice Assistante Adjointe et Directrice Régionale Adjointe du PNUD pour l’Afrique
  1. Monsieur Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
  1. Monsieur Serge Ekué, Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD)
  1. Monsieur Sidi Ould Tah, Directeur Général de la Banque Arabe pour le Développement Economique en l’Afrique (BADEA)
  1. Monsieur Sani Yaya, Ministre de l’Economie et des Finances du Togo, et Président du Conseil des Ministres de l’UMOA
  1. Monsieur Alamine Ousmane Mey, Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire du Cameroun
  1. Madame Zahra Iyane Thiam, Ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire du Sénégal
  1. Madame Mazamesso Assih, Ministre chargée de l’Inclusion Financière et de l’Organisation du Secteur Informel du Togo

PANEL 2

Finance de proximité dans l’atténuation des risques sociaux et économiques liés à la COVID 19 : retour d’expériences et stratégies d’adaptation pour une meilleure efficacité des interventions dans le social et la microfinance

Modérateur : Monsieur Mathieu Soglonou, Ancien Conseiller Technique Régional à l’UNCDF, Directeur Général de la Confédération des Institutions Financières d’Afrique de l’Ouest (CIF)

  1. Dr Larba Issa Kobyagda, Directeur Général de l’Economie et de la Planification au Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement du Burkina Faso
  1. Madame Laura Foschi, Directrice Exécutive de ADA Luxembourg
  1. Madame Azaratou Sondo Nignan, Présidente de la Fédération des Associations Professionnelles des Systèmes Financiers Décentralisés d’Afrique de l’Ouest (FAPSFD), et Directrice Générale du Réseau des Caisses Populaires du Burkina Faso (RCPB)
  1. Monsieur Ahmadou Abdoulaye Diallo, Directeur Général du Fonds de Solidarité Africain
  1. Ngueto Tiraïna Yambaye, Directeur Général du Fonds Africain de Garantie et de Coopération Économique (FAGACE)

Grand témoin du webinaire:

Monsieur Jonas Gbian, Commissaire de l`UEMOA chargé du Département de l'Agriculture,
des Ressources en Eau et de l'Environnement (DAREN)

Les panelistes

Previous
Next
Previous
Next






    Contact

    © Copyright MASM 2021

    Powered by WILAAYA

    come here often?

    drop us a line

    or try to find it on our website